Blobon

The blobon.com blog


Le marketing entrant (inbound marketing)

« L’inbound marketing » (ou marketing entrant) est une stratégie marketing visant à attirer le client vers soi plutôt que de le solliciter avec les techniques de marketing traditionnelles de type « outbound marketing » (ou marketing extrant).

 

On attire l'attention des clients en produisant du contenu de qualité sur son site afin qu'il soit fortement identifiable par les moteurs de recherche et partagé sur les réseaux sociaux. L'objectif est de gagner l'attention du client. Ceux-ci sont alors considérés comme des « earned customers » ou client acquis, a contrario des « paid customers » ou clients achetés par voie publicitaire ou référencement payant, etc. »

 

Notre technique se résume en trois points :

  1. Attirer l’attention du client
  2. Convertir
  3. Analyser son comportement
  4. Attirer l’attention du client

 

Bloguer  Le marketing entrant commence avec les blogues. Un blogue est la meilleure facon d'attirer des visiteurs vers votre site. Les entreprises qui bloguent obtiennent 55% plus de clients que ceux qui ne le font pas. Le contenu doit être attirant et votre blogue est à la base de l’opération séduction.

 

Optimiser (SEO) Vos clients commencent généralement leur processus de recherche sur un moteur de recherche. Vous devez vous assurer d’obtenir le meilleur référencement possible. Pour y arriver, vous devez soigneusement choisir vos mots-clés, optimiser vos pages, créer du contenu et des liens. 

 

Médias sociaux  Quand les gens vont en ligne aujourd'hui, ils sont en interaction avec des amis, ils posent des questions, ils répondent aux questions, partagent du contenu et discutent sur une gamme infinie de sujets. En tant que producteur de contenu, vous voulez que votre contenu soit un élément central de la discussion dans votre secteur d'activité. Cela demande du temps et de l’implication.

 

  1. Convertir

Les techniques de conversion vous aident à transformer les visiteurs que vous avez attirés en clients engagés. Voici quelques unes des techniques de conversions les plus importantes :

  • Appels à l’action. Les appels à l'action sont des boutons ou des liens qui encouragent les visiteurs à prendre des mesures, par exemple "Télécharger un PDF", ou "Assister à un webinaire". Si vous n’avez pas assez d’appels à l’action ou qu’ils n’intéressent personne, vous ne serez pas capable de générer des prospects.
  • Pages de destination (« landing pages »). Quand un internaute clique sur un appel à l'action, il est redirigé vers une page de destination. La page de destination sert à confirmer l’appel à l’action, à en évaluer le succès et à améliorer les façons de faire.
  • Campagne de courriels. Si votre cible répond à votre appel à l’action, mais n’est pas encore prête à devenir un client, la campagne de courriels devient un outil essentiel pour le fidéliser. Avec la campagne de courriels, il est possible d’entretenir une relation à long terme avec un client. Un contenu pertinent peut établir une relation de confiance avec un client potentiel en attendant qu’il soit prêt à acheter ou à participer aux activités de votre compagnie.

 

  1. Analyser

L’analyse est la troisième étape du processus de mise en place d’une stratégie de marketing entrant. Aussitôt que vous avez commencé à attirer des gens sur votre site avec votre blogue, vos médias sociaux et votre référencement naturel et que vous avez commencé la conversion de ces nouveaux visiteurs en clients, une analyse de vos modes de fonctionnement est nécessaire. Cela sert à éviter de répéter les erreurs qui ne manquent pas de survenir, de développer une stratégie précise de mise en marché et de connaître le comportement de votre clientèle.

La plupart des utilisateurs du marketing entrant regardent les indicateurs clés suivants :

  • Le nombre de visiteurs sur vos sites. C’est là que l’entonnoir commence à fonctionner, il appartient alors aux gestionnaires d’amener la clientèle vers la destination qu’ils auront choisie.
  • Les clients éventuels, qui sont des gens ayant visité votre site pour y poser une action (généralement remplir un formulaire) pour s'identifier. C’est un appel à l’action pour les fidéliser. Ces gens devraient être prioritaires dans les efforts de commercialisation de votre site puisqu’ils ne sont qu’à un geste de devenir clients.
  • Le taux de conversion est le pourcentage de personnes se déplaçant d'un endroit de votre entonnoir à un autre. Si 2% des visiteurs de votre site deviennent des clients, votre taux de conversion est de 2%.
  • Repères, un outil de comparaison qui fait référence aux taux de conversion et qui  vous permet de voir comment vos taux de conversion se comparent à ceux d'entreprises similaires.
  • Performances du contenu.  Chaque type de contenu que vous produisez doit être suivi de façon indépendante. Vous voulez connaître le niveau d’attraction de ceux-ci et à quelle fréquence ils doivent être produits pour améliorer les taux de conversion.

 

Méthode d'analyse.

L’analyse marketing entrant commence par une série de questions destinées à identifier l'endroit où vous avez le plus d'influence sur le client, l'endroit où vous avez le plus de chances de faire des changements qui pourraient entraîner une augmentation des ventes.

 

Voici un exemple des questions auxquelles vous devez répondre:

  1. Quel est le nombre de visiteurs de votre site Web comparé à vos concurrents (haut de l’entonnoir)? Si vos concurrents sont plus performants vous savez que vous devez générer plus de trafic. Si vos concurrents sont à la traîne, passez à la question suivante.
  2. Quel est votre taux conversion/visiteur comparé à vos concurrents? Si vos concurrents sont plus performants et que vous avez sensiblement le même nombre de visiteurs vous savez que vous devez travailler le milieu de votre entonnoir. Vous devez donc vous arrêter à votre processus et comprendre ce qui fonctionne ou pas afin d’améliorer vos résultats.
  3. Êtes-vous satisfait de votre volume de ventes ou de pénétration dans le marché? Dans le cas d’une réponse négative, il vous faut examiner votre processus de finalisation de la vente (le « closing ») qui correspond au fond de l'entonnoir de vos outils de conversion.


La stratégie de marketing entrant est la plus efficace sur le Web. Le contenu est sa finalité. Par ailleurs cette stratégie doit éventuellement être doublée d’une stratégie de placement de contenus le mix-marketing étant l’outil le plus efficace de pénétration des marchés. On peut penser à Facebook, à Twitter, Youtube et de même la télévision via les chaînes spécialisées ciblées en fonction de votre clientèle.

2 years, 2 months ago


Le design thinking ou la recherche de solutions d'affaires axées sur le consommateur

Vous avez une idée qui risque de faire de vous un multimilliardaire qui va dominer le monde de son repère secret dans une île du Pacifique? 

 

Intéressant. J'en ai eu plusieurs de celles-là.

 

Ma dernière : créer une plateforme où les profits seraient redistribués aux blogueurs et autres utilisateurs. Qui ne voudrait pas faire un peu d'argent au passage, tant qu'à partager de toutes façons son contenu sur le Web?

 

J'ai tout codé ça, ç'a été très long, et quand j'ai fini par le sortir, ça ne pognait pas.

 

Fallait que je retourne à la table à dessin. C'est à ce moment-là que j'ai rencontré deux filles qui étudiaient en anthropologie numérique, une démarche qui s'inspire du design thinking. Elles étaient intéressées à faire une étude sur mon projet. Go les girls.



Le point de départ

 

Le concept de base est assez simple : il s'agit de faire le pont entre les besoins d'affaires et les ressources du client d'un côté, et les besoins des utilisateurs de l'autre. On a beau penser avoir eu la meilleure idée du monde, si elle ne répond pas ou mal à des besoins latents ou existants, ou si les consommateurs n'en voient tout simplement pas l'utilité, ils n'adopteront pas le produit.



Le coup dur

 

Dans mon cas, l'étude a révélé clairement que la fonction de partage de revenus n'était pas du tout un facteur incitatif pour amener les créateurs de contenu à adopter ma plateforme. Pire encore, cette possibilité, lorsque mise en évidence sur le site, rebutait les utilisateurs et nuisait à leur perception du produit. Ils avaient l'impression d'être en train de se faire avoir quelque part. Le lien de confiance était donc rompu en partant. Ça augurait mal pour l'adoption de la marque.

 

Ce que je croyais être une idée révolutionnaire, mon edge par rapport aux concurrents, une redistribution de revenus de type coopératif dans un monde où quelques majors se remplissent les poches de nos revenus publicitaires, cette idée venait de prendre le bord considérablement, d'un seul coup.

 

Quand on apprend ça, ce n'est pas nécessairement facile à accepter. Je vous dirais que ça prend beaucoup d'humilité pour s'engager dans un processus comme celui-là. Il faut être prêt à tout remettre en question. Il faut aussi être prêt à collaborer parce que, comme client, on est appelé à participer tout au long du processus, question de rester bien collé sur nos besoins d'affaires.  

 

L'insight

 

Mais le jeu en vaut décidément la chandelle. Parce qu'en bout de ligne, ces deux filles-là n'ont pas juste trouvé ce qui clochait dans mon projet, ce qui faisait que ça ne décollait pas. Elles m'ont aussi fourni des solutions.

 

Grâce à des entrevues avec différents types d'utilisateurs et de créateurs de contenu, puis à des séances d'idéation assez particulières, elles ont découvert un insight précieux, l'éclairage stratégique qui allait me permettre de rebondir sur des années de travail qui auraient pu s'envoler à jamais : les créateurs de contenu sont à la recherche de visibilité. De notoriété. Et ils cherchent à joindre des publics bien précis. Ce sont les principales motivations qui les amènent à adopter une plateforme plutôt qu'une autre pour partager leur contenu. L'argent? Ils s'en fichent complètement. Changement de cap majeur, donc.



Le nouveau départ

 

Avec ce nouvel angle stratégique en main et diverses autres recommandations qu'elles m'ont faites au fil de leurs recherches, je pouvais réorienter facilement mon projet – c'était dans les critères à respecter – tout en évitant la catastrophe financière. Je n'allais ni perdre les milliers d'heures que j'avais passé à coder tout ça, ni les milliers de dollars que j'avais investi aux différentes étapes du projet. Merveilleux.

 

Par contre, si j'avais su avant que ce type de service-là existait, j'aurais pu partir du bon pied dès le début et économiser pas mal de temps et d'argent.

 

C'est même un processus qu'on peut – et qu'on doit – refaire en cours de route, puis à une certaine fréquence, histoire de réévaluer l'intérêt des consommateurs, de réajuster le tir, pour être certain de tomber le plus pile possible sur ce qu'ils recherchent et de rester en phase avec leurs besoins du moment. Et donc de s'assurer d'avoir du succès en bout de ligne et sur la plus longue période possible.

 

Dans un monde en changement perpétuel où l'instantanéité domine, ce type d'approche devient essentiel à la réussite en affaires.



Le service

 

Bref, à l'avenir, je ne pourrai plus m'en passer. Ce sera une étape incontournable de tous les projets que j'entreprendrai, et aussi de tout ce que j'aurai mis en place et que je voudrai réévaluer, au fil du temps, pour m'assurer de la pérennité de mes investissements, pour être sûr de continuer de répondre aux besoins de mon monde.

 

J'ai tellement aimé ça que non seulement je vous recommande ce service-là, mais j'ai décidé de vous l'offrir. Donc si ça vous intéresse aussi pour vos projets, faites-moi signe, je vais vous organiser ça.

 

Gâtez-vous, ça vaut la peine.

 

***

 

Types de recherches effectuées dans mon cas :

 

  • Redéfinition du mandat :

 

  • entrevue avec le client
  • analyse sommaire du contenu, de l’architecture et des fonctionnalités du site
  • analyse des résultats de recherche organique
  • analyse de la communauté et des activités sociales de la marque
  • survol de la concurrence en ligne

 

  • Évaluation heuristique et audit ergonomique
  • Audit de conversion
  • Audit de visibilité
  • Audit social
  • Benchmark et unbenchmark
  • Étude ethnographique :
    • entrevues semi-dirigées
    • observation participante des consommateurs en action
    • tests utilisateurs (UX)
  • Séances d'idéation experts et utilisateurs
  • Synthèse et proposition de solutions numériques



Un gros merci à Annick Vigeant et Josée Fournier!

2 years, 6 months ago


6 bons trucs pour se faire aider par un geek

1- Let me Google that for you

La première chose à faire pour se faire aider d'un geek. Chercher. Il faut pas, jamais, demander de l'aide avant d'avoir au préalable fait une recherche. Comme ça, par après, quand on peut dire : « J'ai pas trouvé comment faire ça. J'ai cherché ça et ça sans rien trouver. Peux-tu m'aider? »

2- RTFM (Read the fucking manual)

Bon, chercher sur internet, oui. Mais si après, on trouve la documentation de notre problème, ben faut la lire. Quand quelqu'un veut pas lire et qu'il se cherche une solution, je l'entends comme : « Lire c'est plate, lis-le donc pour moi et résume-moi la réponse ». Aide refusée!

3- Être une fille cute

Les geeks sont presque tous des gars. Point.

4- Arriver avec un problème intéressant

Si tu m'arrives avec un problème étrange, intéressant, avec un sujet cool, y'a de très bonnes chances que je m'y penche tout seul et que j'arrive avec quelques trouvailles intéressantes.  

5- Devenir un geek

On s'entraide entre membres d'une même communauté. Comment devenir un geek est un sujet entier. J'y reviendrai.

6- Payer

Capitalisme 101.

<p>GabrielDancause@gmail.com>

:-)

Love

 --

Gab

2 years, 8 months ago


8 outils de développement indispensables pour les programmeurs Web

Je suis sur le point de lancer mon Über-projet sur lequel je travaille depuis longtemps : Blobon.com (vous pouvez aller vous inscrire pour une invitation)

J'en profite pour vous partager mes outils de développement de geek. 

Mon ordinateur personnel : MacBook Air 11 pouces. 

Tellement petit en tellement léger que ça se range très bien dans un sac. Pratique pour un voyageur. Terminal intégré. Pas cher : 1000$. 

www.apple.com/macbook-air/

Mes serveurs : Linux / Ubuntu

Un incontournable quand il s'agit d'héberger des sites professionnels. 

Éditeur de texte : Vim

Vim est un éditeur de texte en ligne de commande. C'est un peu drabe, mais tellement efficace. Pas le temps de niaiser avec l'upload de mes fichiers, je change mes fichiers directement sur mon serveur de dev et boom, je vois ma modif. 

fr.wikipedia.org/wiki/Vim

Langage de programmation : Python

Python est un langage de programmation objet, multi-paradigme et multi-plateformes. Il favorise la programmation impérative structurée etorientée objet. ( fr.wikipedia.org/wiki/Python_(langage)

Indentation obligatoire. Pas de ;. beau petit language efficace qui se compile à la première occasion pour plus de performance. 

www.python.org

Framework : Django

Django est un framework open-source de développement web en Python. Il a pour but de rendre le développement web 2.0 simple et rapide. Pour cette raison, le projet a pour slogan « Le framework web pour les perfectionnistes sous pression ». ( fr.wikipedia.org/wiki/Django_(framework) )

www.djangoproject.com

Base de donnée : MySQL 

MySQL est un système de gestion de base de données relationnelle (SGBDR). Il est distribué sous une double licence GPL et propriétaire. Il fait partie des logiciels de gestion de base de données les plus utilisés au monde ( fr.wikipedia.org/wiki/MySQL )

www.mysql.com

Gestionnaire de version : Git

Git est un logiciel de gestion de versions décentralisé. C'est un logiciel libre créé par Linus Torvalds, créateur du noyau Linux, (fr.wikipedia.org/wiki/Git)

git-scm.com

Hébergement de mon code central et gestion des tâches : GitHub

GitHub est un service web d'hébergement et de gestion de développement de logiciels, utilisant le programme Git. ( fr.wikipedia.org/wiki/GitHub)

Le système de gestionnaire de tâche est très cool aussi. On peut "closer une issue" directement avec un commit. Assez pratique. Tous les projets open-source semblent s'en aller là. 


github.com
Mon compte GitHub : github.com/GabrielDancause

Avec tout l'amour du monde, Gab.

2 years, 8 months ago


Du nouveau...ben oui

Ben oui les amoureux, parlez-moi de vous un peu. Ah oui pour vrai?!

Bon, assez parlé de vous, parlez-moi de moi un peu.

Avez-vous remarqué qu’il y a de nouveaux utilisateurs qui publient du contenu sur checkdonc.ca. Nous en avons créés certains dont Le Corbusier, Monsieur Histoire et La Gourmande

Il s’est aussi créé plus de 600 comptes externes depuis que l’application est lancée, dont plusieurs ont commencé à publier du contenu, nous vous encourageons à le faire aussi.

Nous remercions tous les gens qui participent et thumbs up à Fred Fortin, David Ron Brassard Renaud et Patrick Lemay, nos utilisateurs qui ont généré le plus de visite dans le dernier mois, continuez comme ça.

Merci aussi à ceux qui ont signalé le bogue des thumbnails sur Facebook, c’est réparé maintenant.

Y'a pas mal de nouveau qui s'en vient avec le site incluant les catégories, une nouvelle page, des incitatifs à publier du stock. Bref, du gros stock.

Veuillez agréez de mon amour le plus inconditionnel (quand même un peu conditionnel, soyons honnête.

--
Gab

2 years, 10 months ago